Non-reconnu comme maladie professionnelle, le burn out ou syndrome d’épuisement professionnel est pourtant souvent indiqué comme le nouveau mal du siècle.

Le burn-out est le stade final d’un processus prolongé de souffrance au travail dû à une accumulation de situations stressantes. Il touche de plus en plus de salariés ou entrepreneurs. Et, contrairement à certaines pensées, les plus concernés par ce syndrome sont aussi souvent les plus engagés.

Cet intense épuisement physique, psychique et émotionnel présente de nombreux symptômes que vous pouvez consulter dans mon article : Comment savoir si je suis en burn out et me traiter à Marseille ?”

Afin d’éviter ce dit “stade final”, il est indispensable de modifier certaines habitudes de vie.

Vous êtes épuisé, stressé, facilement irritable ? Vous pensez être au bord du burn out ? Découvrez la liste des 10 choses à faire absolument pour l’éviter.

1. Dormir 8h par nuit

L’un des nombreux symptômes du burn out est, bien souvent, l’insomnie ou tout autre trouble du sommeil, créant ainsi un cercle vicieux. Les nuits courtes ou entrecoupées contribuent à l’épuisement physique et psychologique.

insomnie burn-out

Ces troubles du sommeil impactent forcément votre productivité par une baisse de concentration et donc de l’efficacité ainsi qu’une fatigue et une irritabilité intensifiées. De fait, votre conscience professionnelle vous amène à redoubler d’efforts en vous mettant une pression telle que sur la durée, le risque de burn out est de plus en plus grandissant.

Il est alors primordial de retrouver un sommeil réparateur grâce à quelques astuces naturelles telles que la phytothérapie (Griffonia L5HTP, Passiflore), l’homéopathie (L72), les exercices de respiration, les postures de yoga ou la méditation du soir. Évitez la lumière bleue de vos écrans et organisez-vous un rituel relaxant avant d’aller vous coucher.

Ne luttez pas lorsque les signes du sommeil arrivent : bâillements, paupières lourdes, yeux qui piquent, …

2. Manger sainement

Débordé, stressé, vous vous jetez sur la nourriture pour compenser et/ou consommez beaucoup d’excitants (cafés, sodas, alcool, …). Sauf que la malbouffe et les excitants accroissent votre stress alors qu’une alimentation saine procure de l’énergie.

Pour avoir un esprit sain dans un corps sain, privilégier :

  • les tisanes
  • les légumes frais ou surgelés bio
  • les légumineuses qui apportent également des protéines (haricots blancs, rouges, lentilles, pois chiches…)
  • quelques glucides (riz, pâtes, pomme de terre)
  • les oléagineux (noix, amande, noisettes…)

manger sainement burnout

et éviter au maximum :

  • la charcuterie
  • la friture
  • la viande
  • les laitages (lait, yaourt, fromage)
  • les excitants
  • les graisses saturées que contiennent les aliments préparés et biscuits industriels

Vous pouvez également demander à votre médecin traitant un bilan sanguin concernant vos possibles carences en vitamines, oligo-éléments et nutriments, pour vous complémenter par la suite. Le magnésium, entre autres, joue un rôle important pour vous donner de l’énergie et apaiser vos muscles et vaisseaux sanguins, l’idéal étant le magnésium marin avec B6.

3. Déléguer au travail comme à la maison

Demandez une diminution de vos charges personnelle et professionnelle et déléguez tout ce que vous pouvez. Expliquez simplement que vous ne souhaitez pas en arriver à un burn-out qui ne laisserait plus aucun choix.

Si vous sentez déjà des signes avant-coureurs, en vous aidant dès maintenant, tout le monde sera gagnant au final.

N’oubliez pas qu’il n’y a rien de mal à demander de l’aide.

4. Lever le pied et prendre du temps pour soi

Votre travail ou votre famille sont importants mais ne doivent pas être vos seules préoccupations. Accordez vous chaque semaine, chaque jour des moments rien que pour vous. Allez faire du shopping, une manucure, un massage, une virée avec vos ami(e)s, une simple balade, ce que vous voulez tant que dans ce temps là vous êtes la personne principale à satisfaire.

sortie entre amis

5. Alimenter ses passions

Théâtre, chant, peinture, VTT, animaux, tricot, … renouer avec vos passions est essentiel à votre bien-être et à votre épanouissement.

6. Pratiquer des activités relaxantes

Sophrologie, yoga, qi gong, marche, méditation, vous avez tout un panel de possibilités.

activités relaxantes burn out

Ces activités vous aideront à vous détendre, vous reconnecter à vous-même, apprendre à gérer votre stress, lâcher-prise.

Vous le savez, le burn out est un syndrome d’épuisement professionnel généré par des situations stressantes répétées et un sur-investissement dans vos activités sur une longue période.

Travailler sur ses facteurs vous permettra de ne plus reproduire le même schéma menant au burn out.

Ces activités sont d’excellents moyens d’évacuer les tensions accumulées et de reprendre confiance en vous.

7. Apprendre à dire non

burnout savoir dire non

En disant oui aux autres, c’est à vous que vous dites non ! Accordez-vous autant de respect qu’à autrui.

Cela ne fera pas de vous une mauvaise personne, mais une personne qui se respecte.

Refuser un dossier lorsque l’on est déjà submergé de travail, ne vous rend pas incompétent.

Dire non à votre conjoint ou vos enfants ne vous rend pas moins aimant.

Et vous ne serez pas moins reconnu mais surtout beaucoup plus respecté.

8. Prendre du plaisir avec ses proches

Trop pris par votre travail, vous oubliez que vous avez une vie en dehors et qu’elle est nécessaire à votre équilibre. Votre famille et vos proches sont pourtant généralement de bons soutiens. Ne négligez plus votre entourage et entourez-vous d’amour ! C’est gratuit et tellement bon, arrêtez de vous en priver.

9. Déconnecter des écrans

Smartphone, tablette, ordinateur, les écrans sont de plus en plus présents et ont bouleversé notre quotidien. Répondre à un appel professionnel le soir, lire ses mails dès le saut du lit, vous avez laissé ces nouvelles technologies envahir votre espace privé.

Prenez l’habitude de couper vos appareils en sortant du travail ou à partir d’une heure déterminée, d’enlever les notifications et de les éteindre complètement la nuit.

Retrouvez la joie d’être un humain simplement connecté à sa propre nature, pleinement focalisé sur l’instant présent, la discussion avec votre conjoint, ou vos activités.

Évitez absolument les écrans juste avant d’aller vous coucher car il est prouvé scientifiquement que la lumière dégagée par votre smartphone ou votre tablette ralentit la production de mélatonine.

L’un des symptômes physiques du burn out étant les troubles du sommeil, ce conseil est d’autant plus précieux.

10. Répondre de manière générale à ses besoins

La pyramide de Maslow répertorie les différents besoins d’un individu par ordre d’importance, notamment :

  • les besoins physiologiques : manger, dormir, … Pour rire un peu en parlant des besoins primaires : une simple question pourtant bien représentative d’un candidat type au burn out. Combien êtes-vous à ne pas arrêter votre activité lorsque vous avez besoin d’aller aux toilettes parce que vous êtes débordés ?
  • le besoin de sécurité : avoir un environnement stable, un “chez-soi” rassurant
  • le besoin d’appartenance : se sentir appartenir à une communauté qui correspond à notre système de valeur, notre famille, notre groupe sportif, …
  • le besoin de reconnaissance : se sentir reconnu dans son groupe d’appartenance
  • le besoin d’accomplissement personnel : savoir se reconnaître par soi-même, confiance et estime de soi

pyramide des besoins

Magali Veneziano-Broccia – Thérapeute énergéticienne, psycho-praticienne et cartomancienne – Marseille 13004

PS : Pour de plus amples informations sur l’aide que je peux vous apporter, vous pouvez me contacter au 07 49 22 20 54, par mail à mvb.therapeute@gmail.com ou via le formulaire de contact.